top of page
  • Instagram
  • Spotify
  • YouTube
  • Facebook
  • Soundcloud
  • Apple Music
SissyFaggotHalfManPoof!.jpg

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Avec la sortie de "Sissy Fagot Half-Man Poof!" Van Hechter et Chauncey Dandridge adoptent une approche ''disco-pop'' franche et poussée, créant un son qui leur est résolument propre. Lacé de caractère, au ton énervé mais coloré, accompagné d'un ''hook'' massif, le single revendique l'esthétique des ''classiques'' qui font danser... Mais la piste livre également un message important... "Notre chanson parle d'intimidation. Mais c'est un message d'espoir. Je raconte ma réalité: on m'a craché dessus, j'ai reçu des coups de pied dans les côtes, on m'a ridiculisé, on me menaçait quotidiennement à l'école, et les enseignants disaient que c'était à MOI d'être normal !! Vous vous rendez compte ??? Bon je m'en suis sorti- et très bien! Je suis l'homme que j'ai toujours voulu être, j'invente mes propres règles. Ceci étant dit- il a fallu tout un travail sur moi-même pour en arriver là!

 

Quand on est en plein dedans on a l'impression parfois que rien n'ira jamais mieux. Et j'ai voulu non seulement dénoncer mais aussi affirmer que l'après-intimidation peut être MAGIQUE! J'en suis la preuve! Le parcours de Chauncey est similaire: de ''outsider'' il est devenu ''It Man'': DJ au Stonwall Inn (mythique bar où la Pride a commencé en 1969 et lieu culte aujourd'hui), activiste impliqué dans plein de causes, artiste accompli... On passe TOUS par ça là, à des degrés différents... Dès qu'un humain est différent on lui dit directement ou indirectement qu'il ne devrait pas exister... C'est FAUX, bien entendu! Sans humains hors-normes il n'y aurait ni évolution, ni invention, ni création... Avez-vous lu ''En finir avec Eddie Bellegueule'' de Edouard Louis? Même histoire! Tout jeune qu'on abuse en ce moment devrait acheter ce livre- et écouter ''Sissy Faggot Half-Man Poof'' en boucle, hahahah...''

Bien que l'œuvre en dise long sur l'artiste, pour comprendre Van Hechter, il faut savoir qu'il est un gars d'équipe, très fidèle... Depuis qu'il a ouvert sa propre maison de disques, Isotop Records, à Montréal en 2017, il ne travaille presque exclusivement qu'avec son associé, le producteur et DJ Eryck Wyseman ainsi qu'avec une petite équipe de Québécois passionnés... Plusieurs de ses chansons se sont retrouvées #1 sur des palmarès underground à NYC, Chicago, Palm Springs, Miami- (les États-Uniens l'adorent) et pourtant il rentre toujours au bercail- lorsqu'il est temps de créer. ''Ben--- je connais Eryck! Je collabore aussi en ce moment avec un ami de très longue date. On a plein de surprises pour 2023, d'ailleurs. Tout coule; je ne vois pas pourquoi j'irais chercher d'autres personnes! C'est rare, de s'entendre sur TOUTE LA LIGNE! Ça n'arrive vraiment pas souvent dans une carrière!''

Et de son alliance avec Chauncey Dandridge, Van dit: ''Encore là- ça s'est fait tout seul, dans le bonheur! Je chantais au Stonewall Inn, il était DJ... On s'est entendu tout de suite, et sur le champ on a décidé d'enregistrer des duos. Celui qu'on lance le 1ier décembre, je l'ai écrit dans les loges du bar, entre 2 apparitions! Depuis notre rencontre on se texte à tous les jours-- il est vraiment devenu mon ''Disco Brother''... Et les gens nous aiment sur scène: on dégage presque du ''Laurel et Hardy'' ou du ''Abbott et Costello''... Je pense qu'on fait bien rire, même lorsque le sujet est sérieux... D'ailleurs on est en nomination pour un GLAM AWARD, le 30 janvier prochain, à Manhattan! C'est très excitant- et ça fait plaisir de penser qu'on est apprécié!''

 

En attendant, donc, les ''surprises'' de 2023, voici ''Sissy Faggot Half-Man Poof''!

bottom of page